Nouvelles

  • Le chef du Parti Vert déclare que l'Etat de la province doit donner la priorité au bien-être, aux communautés prospères et à l'environnement

    Posted by · February 09, 2021 9:28 AM

    L'état de notre province dépend du bien-être de notre population, de la santé de nos communautés et de l'intégrité de notre environnement, affirme le chef du Parti vert, David Coon, député de Fredericton-Sud.  Selon M. Coon, le discours du premier ministre sur l'état de la province doit indiquer comment il entend aider les Néo-Brunswickois à traverser la pandémie, tout en faisant face aux inégalités et à la dégradation de notre environnement.

    « Les gens doivent avoir accès à des congés de maladie payés et à un logement pour s'isoler afin de respecter les consignes de santé publique », a déclaré le chef du Parti vert.  « Les augmentations de loyer doivent être plafonnées pour que les gens ne soient pas obligés de chercher en pleine pandémie un nouvel appartement dans des conditions de marché locatif serrées. »

    Selon M. Coon, l'absence de soutien ciblé pour les petites entreprises les plus touchées par la pandémie, comme les restaurants et les bars, fait craindre à leurs propriétaires de ne pas passer à travers, tandis que le secteur des soins a du mal à recruter des travailleurs en raison des bas salaires et des conditions de travail exécrables.

    Read more

  • Le critique du Parti vert en matière d'agriculture demande au gouvernement provincial d'aider les agriculteurs confrontés à une pénurie de foin

    Posted by · February 08, 2021 9:58 AM

    ROGERSVILLE - Le porte-parole du Parti vert en matière d’agriculture, Kevin Arseneau, demande au gouvernement provincial d’aider les agriculteurs du Nouveau-Brunswick qui font face à une pénurie de foin en raison de la sécheresse extrême de l’été dernier.

    « J’ai parlé à des agriculteurs de partout dans la province qui m’ont dit qu’ils n’avaient jamais été témoins d’une sécheresse comme celle de l’été dernier », a déclaré Arseneau. « Lorsqu'il a sollicité de l'aide auprès du ministère de l'Agriculture, un agriculteur m'a même dit qu'il avait été blâmé de ne pas cultiver correctement son foin. »

    Arseneau demande spécifiquement au gouvernement provincial d'aider à coordonner les achats de foin en vrac et à couvrir les coûts de transport du foin de l'extérieur de la province. Il mentionne une pénurie de foin similaire en 2002 dans les Prairies, où les gouvernements fédéral et provincial ont collaboré pour couvrir le coût du transport ferroviaire à partir des provinces de l'Est.

    « Les agriculteurs savaient depuis août qu'ils ne seraient pas en mesure de cultiver suffisamment de foin pour l'hiver à cause des conditions sèches », a déclaré Arseneau. « Lorsque j'ai interrogé la ministre à ce sujet en décembre, elle a reconnu les effets de la crise climatique sur notre province. Quelque chose aurait dû être fait il y a longtemps - pas maintenant quand les agriculteurs sont confrontés à la réelle perspective de devoir vendre leur bétail pour éviter de les voir mourir de faim. »

  • Le chef du Parti vert demande l'interdiction de mettre à l'enfouissement les déchets organiques et les produits recyclables

    Posted by · January 29, 2021 10:08 AM

    Le chef du Parti vert et député de Fredericton demande que la province interdise les déchets organiques et les produits recyclables dans les sites d'enfouissement plutôt que de permettre aux commissions régionales de gestion des déchets solides de construire des montagnes d'ordures plus élevées. La Commission des déchets solides de Fredericton a demandé au ministère de l'Environnement d'ajouter 29 mètres, soit près de neuf étages, à sa montagne d'ordures.

    « L'idée que la construction de plus hautes piles d'ordures soit la façon dont les déchets devraient être gérés au 21e siècle reflète la renonciation complète des gouvernements conservateurs et libéraux à tout engagement significatif favorisant le progrès environnemental, » a déclaré le chef du Parti vert, David Coon. « Les déchets organiques sont la matière première pour la production de gaz naturel renouvelable, tandis que les matières recyclables sont la base de nouvelles entreprises de fabrication dans une économie circulaire. C'est ce qui se passe autour de nous, en Nouvelle-Écosse et au Québec. »

    La dernière stratégie provinciale visant à couper dans les montagnes d'ordures au Nouveau-Brunswick remonte à deux décennies, sous le gouvernement de Bernard Lord.  Elle n'a jamais été mise en œuvre.

  • Le chef du Parti Vert déclare que la nomination politique des agents électoraux doit cesser

    Posted by · January 28, 2021 9:01 AM

    David Coon, chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, dit qu'il est temps que le gouvernement dépolitise le processus de nomination des directeurs et directrices du scrutin et des commis aux élections, comme l’a recommandé Élections NB.

    « Il est temps de mettre fin aux nominations politiques des fonctionnaires électoraux », a déclaré Coon. « La plupart des gens seront consternés d'apprendre que c’est le parti au pouvoir qui nomme les agents électoraux qui dirigent les élections dans leur circonscription. Notre directrice générale des élections recommande que son bureau prenne la relève, et j’appuie cette recommandation. »

    La directrice générale des élections, Kim Poffenroth, a publié mercredi son rapport sur l'élection tenue l'automne dernier en pleine pandémie, faisant neuf recommandations, notamment la nomination des directeurs et directrices du scrutin par la commission électorale indépendante, le prolongement de la durée minimale des campagnes dans le cas d’élections anticipées, et l’amélioration du processus de vote par courrier.

    « Il n'est pas surprenant que la directrice générale des élections ait constaté qu'il y avait des choses à régler avec le processus d'élection », a déclaré Coon. « Pendant la campagne, mes candidats et moi en avons fait l'expérience personnellement. »

    Read more

  • Le chef du Parti vert estime que le Nouveau-Brunswick n'a pas respecté ses engagements climatiques

    Posted by · January 22, 2021 9:23 AM

    FREDERICTON - Les engagements les plus percutants de l'Action sur le changement climatique du Nouveau-Brunswick pour 2016 n'ont pas encore été mis en œuvre, déclare David Coon, chef du Parti vert, ancien membre du Comité spécial sur le changement climatique de l'Assemblée législative et député de Fredericton Sud.

    « Le plan d'action a été conçu pour nous mettre sur la voie de la transition vers une économie à faible émission de carbone, mais l'échec de la mise en œuvre de ses engagements les plus importants ne nous a pas mis sur cette trajectoire, de sorte que le statu quo se maintient, » a déclaré M. Coon. « Les dernières grandes initiatives provinciales en matière d'action climatique ont été lancées il y a 15 ans par l'ancien premier ministre Lord. »

    Coon a souligné l'échec de la mise en œuvre d'objectifs concrets en matière d'efficacité énergétique des bâtiments, de l'extension de l'utilisation des énergies renouvelables pour la distribution d'électricité et le chauffage des locaux, de l'amélioration de l'accès aux transports publics et aux véhicules électriques, et de la garantie que les recettes de la taxe sur le carbone seraient versées dans un fonds pour le changement climatique pour aider les familles, les petites entreprises et les communautés à réduire leur empreinte carbone, plutôt que d'être absorbées dans les revenus généraux.

    Le plan d'action sur le changement climatique du Nouveau-Brunswick et sa Loi sur les changements climatiques exigent que les émissions de carbone soient réduites à 10,7 millions de tonnes d'ici 2030 et à 5 millions de tonnes d'ici 2050. Cela nécessitera une réduction de 20 % des émissions par rapport au niveau actuel de 13,2 millions de tonnes au cours des neuf prochaines années.

    « Nous avons le choix.  Nous pouvons choisir de nous battre pour l'avenir de nos enfants et de mettre le cap sur la fin des combustibles fossiles, ou nous pouvons éviter de regarder en face et bricoler avec le statu quo.  En tant que Vert, je choisis de me battre, » a déclaré M. Coon.

  • Les Verts demandent la démission du ministre des Ressources naturelles et du Développement de l'énergie

    Posted by · January 19, 2021 1:17 PM

    FREDERICTON - David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, demande au ministre des Ressources naturelles et du Développement de l'énergie, Mike Holland, de démissionner de son poste au Cabinet parce qu'il a écrit à la Commission de l'énergie et des services publics (CESP) pour lui dire comment, selon lui, elle devrait traiter une demande d'Irving Oil ayant pour but d’augmenter les frais de gros sur l'huile de chauffage, l'essence et le diesel.

    « C'est un abus de pouvoir flagrant de la part du Ministre, pour tenter d'influencer le travail de la CESP, » a déclaré M. Coon. « La CESP est un organisme de régulation indépendant et quasi judiciaire qui rend des décisions juridiquement contraignantes sur la base des preuves qui lui sont fournies, et sur la base des arguments présentés par le demandeur et les intervenants officiels. Le Ministre doit être tenu responsable de ses tentatives d'influencer le travail de la CESP, » a déclaré M. Coon.

    Irving Oil demande une augmentation des frais de gros autorisés au Nouveau-Brunswick par la CESP sur l’huile de chauffage, l'essence et le diesel. Si cette demande était acceptée, les tarifs de gros augmenteraient de 63 à 75 %.

  • Déclaration du critique des Verts en matière d'agriculture, d'aquaculture et de pêches sur la stratégie locale sur les boissons et les aliments

    Posted by · January 18, 2021 5:13 PM

    FREDERICTON - Kevin Arseneau, critique du Parti vert pour l'agriculture, l'aquaculture et les pêches et député de Kent-Nord, a publié aujourd'hui la déclaration suivante concernant la nouvelle « Stratégie sur les boissons et les aliments locaux : 2021-2025 » du gouvernement.

    « C'est la première fois que le Nouveau-Brunswick se dote d'une stratégie concrète en matière d'alimentation locale, c'est donc un premier pas dans la bonne direction. La Stratégie arrive maintenant que les Verts ont fait pression pour une telle stratégie pendant six ans, soit depuis que le chef du Parti vert David Coon a déposé son premier projet de loi sur la sécurité alimentaire locale en 2015. Je suis heureux de voir que la Stratégie comprend enfin une définition de l'alimentation locale et que le gouvernement admet qu'il existe des opportunités économiques en augmentant l'autosuffisance alimentaire.

    Toutefois, le mérite de la Stratégie sera jugé au final sur la manière dont elle sera mise en œuvre. Le ministre doit fixer des objectifs et des délais concrets pour l'approvisionnement du gouvernement en denrées alimentaires locales, pour l'augmentation de la superficie de production des fruits et légumes, et pour l'augmentation du nombre et de la distribution des abattoirs.

    La souveraineté alimentaire au Nouveau-Brunswick ne peut se réaliser si nous continuons à remettre notre système alimentaire aux mains des monopoles d'entreprises et à encourager les pratiques industrielles. Le gouvernement doit plutôt soutenir les petits et moyens agriculteurs et agricultrices, en plus d’encourager les coopératives et l'autonomie locale sur nos systèmes alimentaires.

    J’ai bien hâte de travailler avec le ministre de l'Agriculture, de l'Aquaculture et des Pêches pour veiller à ce que cette Stratégie soit mise en œuvre d'une manière qui profite aux agriculteurs, aux cueilleurs et aux consommateurs du Nouveau-Brunswick. »

  • Selon M. Coon, la révision de la Loi sur les langues officielles devrait être menée par les législateurs

    Posted by · January 15, 2021 4:04 PM

    Les commissaires devraient enquêter sur la formation en langue seconde

    FREDERICTON - Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, affirme qu'un examen public de la Loi sur les langues officielles devrait être mené par un comité de l'Assemblée législative, et non par des commissaires nommés par le premier ministre.

    « Les députés sont les législateurs dans notre province, et ce sont eux qui devraient recommander à l'Assemblée législative des améliorations à la Loi sur les langues officielles pour faire progresser l'égalité entre les deux langues officielles et les deux communautés de langue officielle du Nouveau-Brunswick, » a déclaré M. Coon. « Mon collègue Kevin Arseneau a proposé la création d'un Comité permanent des langues officielles il y a 18 mois, et sa première tâche devrait être de mener cet examen, mais cela est tombé dans l'oreille d'un sourd. »

    Read more

  • Le chef du Parti vert réclame le financement du transport public

    Posted by · January 14, 2021 9:08 AM

    Dans un ultime effort pour maintenir un service d’autobus permettant aux gens de leurs communautés d’accéder aux services de santé, au travail et à l'école, certaines municipalités tentent de trouver des fonds dans leurs revenus provenant de l'impôt foncier. À la suite de l’annonce de Maritime Bus qui abandonnera dès demain son service à Campbellton et à Edmundston, le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon, demande au premier ministre Higgs d'utiliser les recettes des taxes sur l'essence pour financer le service d'autobus interurbain.

    « Le transport public est un bien public, qui doit être financé par l'État », a déclaré David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick. « Partout ailleurs au Canada, 50 % des coûts du transport public sont financés par l'État, le reste provenant de la vente des billets.  Dans une province où tant de personnes n'ont pas la capacité ou le revenu nécessaire pour se déplacer en automobile privée et où les taux élevés de maladies chroniques et de cancer obligent de consulter fréquemment un médecin, il est cruel que le gouvernement du Nouveau-Brunswick ne fournisse pas d’aide financière à cette infrastructure de transport essentielle".

    Read more

  • Le chef du Parti vert invite le premier ministre à utiliser la manne du carbone pour maintenir les autobus sur les routes

    Posted by · January 07, 2021 9:08 AM

    FREDERICTON - Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, affirme que le gouvernement Higgs devrait utiliser sa remise inattendue sur les émissions de carbone du gouvernement fédéral pour maintenir les autobus sur les routes du Nouveau-Brunswick.

    « C'est tout simplement répréhensible de laisser les gens vivant dans la moitié nord de la province sans services de transport public. C'est une discrimination flagrante. Tout le monde ne peut pas se payer une voiture. Certains sont incapables de conduire. Le service par autobus est essentiel lorsqu’il n’y a plus de réseau ferroviaire, et c'est l’un des éléments essentiels pour atteindre nos objectifs de réduction des émissions, » a déclaré M. Coon.

    Read more